Les légionelles en eau douce

Traitement UV contre la légionelle dans quelles installations ?

La légionellose est une grave infection des poumons. Elle est provoquée par des bactéries de type Legionella. Elle entraîne le décès dans 15 % des cas. Le germe responsable de la maladie est la légionelle. Il s’agit d’un bacille vivant dans l’eau douce et les sols humides. La légionellose se contracte par transmission aérienne et inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol et microgouttelettes, la vapeur de la douche par exemple. Les légionelles se multiplient dans les eaux tièdes et la température optimale de reproduction se situe entre 25 et 45 °C, avec un optimum à 35 °C. La Legionella est capable de survivre plusieurs mois dans l’eau douce et plus d’un an dans un robinet à température ambiante. De plus, le fer, le zinc, le potassium et certains constituants en caoutchouc utilisés en plomberie stimulent sa croissance. Son abattement est donc un enjeu environnemental et de santé publique.
douche

Les installations d’eau sont les lieux de prolifération de la bactérie.

Les principales sources d’exposition humaine à la légionelle sont les réseaux d’eau chaude sanitaire (E.C.S.) et les tours aéroréfrigérantes humides (T.A.R.). Cette bactérie colonise aussi d’autres installations qu’il est impératif de traiter et de surveiller régulièrement.

Pour assurer la sécurité sanitaire des usagers, la surveillance des légionelles est encadrée par la législation. Pour les bâtiments d’habitation, les hôtels, les résidences de tourismes, les campings, les hôpitaux, le test réglementaire selon la méthode NFT90-431 (recherche et dénombrement de Legionella) sur tous les points à risque des réseaux d’eau chaude sanitaire doit être réalisé une fois par an. Les sites industriels (alimentaire, agroalimentaire, pharmaceutique, cosmétique…) sont, quant à eux, tenus de réaliser des analyses légionelles chaque mois ou chaque trimestre.

Les avantages des
légionelle UVGERMI - Fabrication française

  • Une réduction des biocides
  • Une faible consommation énergétique
  • Une installation très simple
  • Un coût de maintenance réduit au remplacement de la lampe UV et au nettoyage de la gaine de quartz
  • Des options pour la gamme industrielle : nettoyage automatique ou manuel, contrôle à distance et alarmes, installation verticale avec purge d’air
picto-legionelles

L'intégralité de notre gamme LÉGIONELLE

Picto Légionelles

Prévenir le risque de légionellose

grâce au traitement UV

Notre expérience acquise depuis longtemps dans le traitement UV des eaux de piscine et des eaux usées nous a permis de mettre au point une gamme d’appareils efficaces contre la légionelle. Nous proposons une gamme dite compacte destinée aux petits débits jusqu’à 6 m3/h et une gamme industrielle pour les débits plus importants sur les tours aéroréfrigérantes par exemple. Faciles à installer, les réacteurs UV permettent à vos clients d’éliminer leurs alertes légionelles lors des analyses annuelles, trimestrielles ou mensuelles. Grâce à son procédé physique de désinfection, le réacteur UV va détruire les micro-organismes vivants. Le traitement UV-c permet de créer une barrière “antibactérienne” des plus performantes en complément du traitement anticalcaire bactéricide et bio dispersant. Les rayons ultraviolets créent une liaison anormale sur la chaîne ADN de la légionelle qui perd immédiatement sa capacité de reproduction. La division cellulaire n’est plus possible, la prolifération bactérienne est stoppée.  Selon les réseaux concernés par une installation de réacteurs UV, le traitement est positionné en sortie de production d’eau chaude sanitaire (circuits E.C.S.), sur la boucle de recyclage (T.A.R., climatisation, installations en centre de balnéothérapie et fontaines) ou à la sortie des pompes (humidificateur et brumisateur). Avant la mise en œuvre du réacteur, il est impératif d’effectuer un traitement choc des canalisations par désinfection thermique ou par désinfection chlorée. Enfin, l’analyse du réseau d’eau dans son ensemble est nécessaire pour éliminer le risque de développement des bactéries dans les bras morts de tuyauterie. Pour réduire parfaitement toutes les souches de légionelles et toutes les bactéries pathogènes pour l’homme, nous pouvons appliquer une dose UV allant de 40 mJ/cm2 à 60 mJ/cm2.