EAUX USÉES

Problématique

Protéger un milieu récepteur sensible
Limiter le risque de toxicité microbienne et contribuer à la restauration de la qualité des zones aquatiques sensibles : baignades, conchylicultures, captage d'eau potable. Les normes actuelles et futures, en terme de rejet pour les micro-organismes pathogènes, sont de plus en plus strictes notamment lorsque la STEP est située dans une zone dite« sensible ».
En conséquence, l'intégration d'un réacteur ultraviolet en fin de filière de traitement permet d'éradiquer tout ou partie de ces micro-organismes pathogènes (coliformes fécaux, streptocoques fécaux,…).

Permettre la réutilisation des eaux usées
Les préoccupations environnementales et la préservation des ressources naturelles incitent à réutiliser les eaux usées en eaux industrielles (nettoyage des sols et des véhicules) ou pour l’irrigation (arrosage, espaces verts, golfs...).

29626999-les-eaux-usees-debordant-de-colons-rondes

Solution

La désinfection par ultraviolet est une technologie neutre et écologique qui existe depuis plus d'un siècle. Elle est considérée comme une des techniques les plus efficaces pour la destruction des micro-organismes tels que les bactéries, les virus, ou encore les protozoaires.

C'est un traitement physique qui désinfecte en utilisant le spectre lumineux UV à la longueur d’onde de 254 nm. Les acides nucléiques (ADN et ARN) des micro-organismes sont endommagés par le rayonnement UV des lampes, entrainant ainsi leur destruction immédiate.

Cette technologie, présentant de nombreux avantages, est de plus en plus utilisée pour le traitement des eaux de rejet.

28102011148

L'efficacité germicide des réacteurs UV dépend de plusieurs facteurs :

>> la qualité de l'eau (transmittance)
>> le débit
>> la dose UVc délivrée
>> le temps de contact

Caractéristiques

Pour le dimensionnement de nos appareils nous utilisons un logiciel de modélisation développé par notre bureau d'étude afin de garantir une dose UV de 40 mj/cm2 en fin de vie des lampes (Norme NF EN 14897+A1), et réduire ainsi au maximum les pertes de charge

>> Pression de service maximum : 8 bars (pression supérieure en option).
>> Alimentation électrique : 220-240 V ou 400 V TETRA - 50-60 Hz.
>> Brides Entrée/Sortie en inox 316 L - Type 01A PN 10/16 ≤ DN 150 et PN 10 ≥ DN 200 (PN16 option).
>> Gaine quartz haute transparence aux UV.
>> Lampe UV à amalgame basse pression, garanties 16 000 h ou 2 ans.
>> Armoire acier époxy peint pour intérieur ou polyester double porte pour installation extérieure
>> Capteur d’intensité UV conforme à la norme DVGW avec alarme et pré-alarme, affichage en W/m2 et alarme de durée de vie des lampes.
>> Nettoyage automatique ou manuel à tirette : des dépôts peuvent se former sur les gaines quartz (MES, calcaire…) et diminuer l’intensité UVc des lampes. Il est alors indispensable de les nettoyer régulièrement.
>> Contrôle à distance et alarmes (balise de défaut lampe, buzzer d’alarme) :
- Sortie 4-20 mA permettant le report du signal vers une télégestion.
- Entrée TOR : marche/arrêt lampes UV.
- Entrée analogique : régulation d'intensité UV en fonction du débit d'eau (en potion).
- Sortie TOR : contact sec alarme lampe(s), alarme nettoyage automatique, alarme et pré alarme
- Sortie analogique : intensité UV.

Avantages

>> Faible consommation énergétique grâce à nos lampes UV basse pression
>> Durée de vie garantie des lampes 16 000 h ou 2 ans
>> Faible coût de maintenance : les frais d’exploitation sont réduits au remplacement des lampes et au nettoyage des gaines
>> Possibilité de réacteurs sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques du client

>> Installation horizontale ou verticale
>> Changement des lampes sans vidange du corps inox
>> Fabrication française
>> UVGERMI teste tous ses appareils dans son propre laboratoire d'expérimentation.