EAU INDUSTRIELLE

Problématique

La multiplication des contraintes réglementaires sur les rejets des eaux industrielles et le coût grandissant de l’eau potable, rendent de plus en plus attrayant le recyclage des eaux de process ou de lavage. De plus l’empreinte écologique de l’industrie peut être considérablement diminuée par la mise en place de traitements simples permettant de recycler les eaux de process.

Les besoins : Sécurisation de la ressource en eau de l’usine pour l’utilisation dans un process industriel, en eau de rinçage ou de lavage. Recyclage des eaux de process, traitement bactériologique avant rejet, protection de matériel (osmose, filtration), production d’eau ultra pure et stockage, destruction de l’ozone résiduel… Mettre en œuvre un traitement efficace qui ne modifie pas les qualités physico-chimiques de l’eau tout en détruisant parfaitement les micro-organismes pathogènes. Traiter l’eau de process pour une réutilisation en eau de lavage ou d’arrosage.

Applications cibles : Industrie chimique, agro-alimentaire, cosmétique, pharmaceutique, élevage, micro-composant, aeronautique, usine de fabrication…

Solution

La stérilisation par ultraviolets est considérée comme une des techniques de désinfection les plus efficaces contres les bactéries, les virus et les protozoaires. C’est un traitement physique qui désinfecte en utilisant le spectre lumineux UV à 254 nm. Les acides nucléiques (ADN et ARN) des micro-organismes sont endommagés par le rayonnement UV des lampes, entraînant leur destruction immédiate.

L’efficacité germicide des réacteurs UV dépend de plusieurs facteurs :

>> la qualité de l’eau (transmittance),
>> le débit
>> la dose UVc délivrée
>> le temps de contact

Cette solution permet de désinfecter sans utilisation de produits chimiques, incompatibles dans un grand nombre de process industriel.

Caractéristiques

Pour le dimensionnement de nos appareils nous utilisons un logiciel de modélisation développé par notre bureau d’étude afin de garantir une dose UV de 40 mj/cm2 en fin de vie des lampes (Norme NF EN 14897+A1), et réduire ainsi au maximum les pertes de charge.

>> Pression de service maximum : 8 bars (pression supérieure en option).
>> Alimentation électrique : 220-240 V ou 400 V TETRA – 50-60 Hz.
>> Brides Entrée/Sortie en inox 316 L – Type 01A PN 10/16 ≤ DN 150 et PN 10 ≥ DN 200 (PN16 option).
>> Gaine quartz haute transparence aux UV.
>> Lampe UV à amalgame basse pression, garanties 16 000 h ou 2 ans.
>> Armoire acier époxy peint pour intérieur ou polyester double porte pour installation extérieure.
>> Capteur d’intensité UV conforme à la norme DVGW avec alarme et pré-alarme, affichage en W/m2 et alarme de durée de vie des lampes.
>> Contrôle à distance et alarmes (balise de défaut lampe, buzzer d’alarme) :

– Sortie 4-20 mA permettant le report du signal vers une télégestion
– Entrée TOR : marche/arrêt lampes UV.
– Entré analogique : régulation d’intensité UV en fonction du débit d’eau (en option).
– Sortie TOR : contact sec alarme lampe(s), alarme nettoyage automatique, alarme et pré alarme sortie analogique : intensité UV.

Avantages

>>  Durée de vie garantie des lampes 16 000 h ou 2 ans
>>  Fabrication sur mesure.
>>  Études et recherches avec contrat de confidentialité.
>>  Fabrication conforme aux exigences pharmaceutiques avec rapport de rugosité.
>>  Faible consommation énergétique grâce à nos lampes UV basse pression.

>>  Faible coût de maintenance : les frais d’exploitation sont réduits au remplacement des lampes et au nettoyage des gaines.
>>  Installation horizontale ou verticale.
    – Changement des lampes sans vidange du corps inox.
    – Fabrication française.
    – UVGERMI teste tous ses appareils dans son propre laboratoire d’expérimentation